Alpinisme autour du refuge de l’Oule (Belledonne) 12/2018

Alpinisme autour du refuge de l’Oule (Belledonne) 12/2018

Du 30 décembre 2018 au 4 janvier 2019. Participants : Sven et Victoria

Samedi 29 décembre, dans la soirée, nous voilà de retour à Sassenage. La météo annonçant grand beau temps jusque mercredi, puis de fortes rafales de vent à partir du milieu de semaine, nous décidons de partir un jour plus tôt que prévu, afin de profiter du temps encore clément. Nous voilà donc en train de préparer nos sacs, samedi entre 22h et minuit.

Dimanche, nous montons au refuge de l’Oule. Les ruisselings du premier cirque du Gleyzin n’étant pas encore formés, cette journée est consacrée à transporter notre matériel ainsi que des vivres au refuge, et à préparer la course du lendemain : le Pic Nord des Grandes Lanches, par le grand couloir sud-ouest.

Vue depuis le refuge

Lundi, nous partons du refuge à 7h10. Cette course, cotée PD dans le topo « Alpinisme Hivernal en Dauphiné », s’avère plus difficile que prévu. Le couloir, présentant une pente continue à 45° sur 600m, et quelques passages plus raides à 50°, possède en outre un verrou rocheux dans son premier tiers, dû au faible enneigement. Nous parvenons tout de même à sortir sur les arêtes, à 13h, et profitons d’une superbe vue. Le temps de rejoindre le couloir du Pertuis, de le redescendre, de nous restaurer (enfin !) et de remonter les 300m de dénivelé jusqu’au refuge, nous rentrons à la nuit tombée. C’est le soir du réveillon, et nous avons davantage envie de nous reposer que de faire la fête, après cette longue journée… Ouf ! Personne au refuge ! Une bonne nuit en perspective !

Le grand couloir sud-ouest, vu depuis le refuge

Mardi 1er janvier, nous profitons d’une journée de repos pour réviser les bases : arrêter une chute, faire un corps mort… Et puisque Météo France a changé d’avis et promet désormais du beau temps, sans vent, pour les 4 jours à venir, nous faisons un aller-retour à la voiture afin de remonter des vivres pour le reste de la semaine !

École de neige à côté du refuge de l’Oule

Mercredi et jeudi, nous grimpons sur les cascades de glace juste au-dessus du refuge. Toutes ne sont pas formées, mais il y a quand même de quoi s’amuser, surtout dans les niveaux faciles. Par contre, il fait bien froid ! -8°C, et le cirque ne voit pas le soleil en cette saison… Heureusement que le refuge est muni d’un poêle et de bois en abondance !

Les cascades du cirque du Gleyzin
Sven dans la cascade sans nom (2)

Entraînement à la pose de broches à glace

 

Vendredi 4 janvier, nous gravissons le Pic Sud des Grandes Lanches par un petit couloir (pente à 45° dans sa partie la plus raide), au nord-ouest du col Morétan. C’est une très jolie sortie, non citée dans les topos mais facile et permettant de profiter d’une vue sublime au sommet du Pic !

Les arêtes des Grandes Lanches, vues depuis le Pic Sud

Sur le retour, nous nous amusons à grimper sur les blocs à côté du refuge. C’est un bon entraînement ! Puis nous redescendons dans la vallée au cours de l’après-midi.

Entraînement au mixte

 

Les conditions se prêtaient merveilleusement bien à l’alpinisme cette semaine : neige dure et portante, faible risque d’avalanche. On se serait cru à 3500 m d’altitude en plein été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *