Les canailleries des Jeunes Alpi

Les canailleries des Jeunes Alpi

C’est en direction du Sud qu’une partie des Jeunes des Equipes part, le vendredi 4 juin 2021, pour des aventures cette fois-ci… calcareuses. Les convois arrivent de Grenoble en fin de journée, les cheveux déjà plein de sel pour certains, n’ayant pas pu résister à l’appel de la mer…

Le campement est dressé sur la pelouse d’une rustique bâtisse non loin d’Aubagne, aimablement mise à disposition par la famille Segel.

Samedi matin, le réveil à 6h en fait râler certains.. mais la stratégie a payé : la cordée s’étant engagée dans “Au-delà de la Verticale” a pu profiter de l’ombre jusqu’au bout, et il en fut de même pour les 3 cordées qui sont parties “Les Futurs Croulants”… Ces dernières ont même décidé d’enchaîner avec “Arête Save Intégrale” en face ouest, pour profiter de quelques heures d’ombre en plus.

Il est impossible de ne pas aborder l’anecdote du chausson percé, qui nous a tous fait doucement sourire… Comme quoi, un orteil cassé ne signe pas l’arrêt de la grimpe pour les passionnés de haute couture.

Le dimanche, c’est la falaise emblématique du Cap Canaille qui est prise d’assaut par les machines de la cuvette…
Les cordées se répartissent dans “Galet Jade”, “Bleu comme la mer rouge” “2 vauriens 3 canailles“ ainsi que “Vagabond’age”.
3 types de cailloux, 3 types de grimpe, 3 voyages… Déstabilisant, mais enrichissant : tous les membres répondent présents et relèvent le défi avec envie.

Finalement le retour se fait sans encombre, avec même une pause baignade pour certains à côté de Sisteron, ville emprunte d’Histoire de la grimpe qui vaudra peut-être le détour dans une prochaine aventure…

Signé : Cap

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *